Pourquoi le taux d’emprunt immobilier actuel ne baissera pas

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Quand les taux de prêt immobilier sont bas, les courtiers annoncent l’air sérieux que la remontée est pour bientôt. À la vérité, personne ne peut prédire quelle sera la moyenne des taux de prêt immobilier accordée le mois prochain. La preuve: les professionnels prédisaient une remontée pour février alors qu’ils se sont stabilisés. Et au vu des indicateurs économiques, la remontée n’est pas pour demain.

On emprunte aujourd’hui à 3,04 %

Le taux d’emprunt immobilier actuel se situe aux alentours de 3,04 %. Cette source vient de l’observatoire formé par le CSA et la société de caution Crédit Logement. Crédit Logement cautionne près de 80 % des prêts immobiliers de France, elle sait donc de quoi elle parle. Les taux de prêt immobilier moyens étaient de 3,02 % dans le neuf, et 3,06 % dans l’ancien en février 2014. 80 % des crédits immobiliers ont été souscrits à moins de 3,5 %.

On emprunte surtout entre 15 ans et 20 ans

Le rapport de l’observatoire CSA/Crédit Logement montre que 78,3 % des crédits immobiliers signés au mois de février, se rembourseront entre 10 ans et 25 ans. La majorité ont été souscrits entre 15 ans et 20 ans (32,8 % des contrats). Mais emprunter a un coût. En moyenne, les prêts souscrits en février 2014 coûteront 3,8 années de revenus, entre les frais de caution, les intérêts et les frais de dossier.

Le taux d’emprunt immobilier actuel ne bougera pas

C’est à ce stade que les professionnels du financement de l’immobilier préviennent que la fête ne durera pas. Il faut finaliser au plus vite, car les taux vont remonter. Ne leur en déplaise, cela ne sera pas le cas car 2 indicateurs majeurs prévoient qu’au contraire, le taux d’emprunt immobilier actuel se maintiendra pendant encore au moins 2 mois.

Tout d’abord, les Obligations Assimilées du Trésor à 10 ans (OAT 10 ans), sont descendues à 2,1 %. L’OAT sert à financer à peu près 60 % des crédits bancaires de France. Lorsque le taux est faible, les banques peuvent emprunter pour moins cher pour re-prêter pour moins cher en échange. C’est le cas, les OAT de janvier avaient été émis à 2,5 %, ceux de février furent émis à 2,1 %.

Mais surtout, la mollesse du marché immobilier ne fait pas du tout l’affaire des banques. Si les ménages achètent moins de logement, les banques prêtent moins et perdent donc de l’argent. La période allant de mars à mai est généralement faste pour le secteur de l’immobilier. Traditionnellement, les banques proposent des conditions exceptionnelles au cours des divers salons immobiliers afin de conclure des contrats.

Et justement, banques et sociétés de crédit pourront accorder des prêts immobiliers à taux faibles, parce qu’elles vont se financer à faible taux. Pas de panique, les taux d’emprunt devraient rester stables au moins jusqu’au début de l’été.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>